Menu

Le domaine

PLUSIEURS SIÈCLES D’HISTOIRE

Malromé fait partie de l’histoire de la Gironde depuis cinq siècles, son terroir viticole remonte au XIVe siècle.

Au XVIe siècle, Etienne de Rostéguy de Lancre – membre du parlement de Bordeaux et Seigneur de Saint Macaire et de Rauzan – construit la « Maison noble de Taste ». Les premières traces du domaine datent de cette période. Son frère, Pierre de Lancre, est connu pour avoir mené la Grande Chasse aux sorcières de la province basque du Labourd.

La famille de Lancre reste propriétaire du domaine durant deux cent ans. Le château est cédé en 1780 à Catherine de Forcade, veuve du Baron de Malromé, qui marque de sa personnalité le domaine et lui laisse son nom.

En 1847, le château est transmis à Jean de Forcade, président du Conseil d’Etat sous Napoléon III, et à son demi-frère, le Maréchal de Saint-Arnaud, gouverneur de Paris et ministre de la Guerre. Ils font restaurer le château « d’après Viollet-le-Duc ».

La Comtesse Adèle de Toulouse-Lautrec fait l’acquisition du domaine en 1883. La mère d’Henri est alors attirée par la proximité de Verdelais, lieu de pèlerinage marial important à la fin du XIXe siècle, et du Château de Respide où réside sa cousine Madame Pascale.

Conquise par le château, la famille Huynh l’acquiert en 2013. Passionnée d’art et de patrimoine, elle décide de faire de Malromé un lieu de célébration de l’œuvre d’Henri de Toulouse-Lautrec et d’exposition d’art contemporain.
Le domaine est totalement rénové afin d’accueillir le grand public, les travaux sont réalisés dans un esprit de conservation, de transmission et de contemplation.

Passionnée d’art et de patrimoine, une famille franco-asiatique décide en 2013 de faire de Malromé un lieu de célébration de l’oeuvre d’Henri de Toulouse-Lautrec et d’exposition d’art contemporain. Le domaine est alors totalement rénové afin d’accueillir le grand public.

Le château

HÉRITAGE & MODERNITÉ

Situé en Sud Gironde dans la région de l’Entre-Deux-Mers, le domaine se situe en réalité entre deux rivières : la Dordogne et la Garonne. Malromé s’ouvre au milieu des champs, des bois et des vignes sur la commune de Saint- André-du-Bois parmi d’autres Grands Châteaux.
Au coeur de cinquante hectares d’un parc planté au XIVe siècle et de ses vignobles, le château offre un corps de logis doté d’une grande tour centrale et rectangulaire, de deux tours rondes aux extrémités et de trois ailes qui entourent une large cours intérieure.

Réalisés dans le respect des matériaux et codes architecturaux d’époque, les travaux de rénovation ont permis la réhabilitation des appartements de la famille Toulouse-Lautrec, mais aussi la transformation de l’aile Est en espace d’exposition d’art contemporain à l’étage et de réception au rez-de-chaussée, ainsi que la réalisation d’un lieu de dégustation et d’une scène d’été dans la cours.

Le vin

SOLEIL & VIGNE

Le domaine de Malromé couvre une superficie de 57 hectares, dont 43 consacrés à la vigne. Exploité depuis cinq siècles, le vignoble repose sur un terroir d’exception, fait d’alluvions argilo-graveleuses apportées par la formation du fossé pyrénéen qui a vu naître la Garonne. Récemment restructurée pour exprimer tout son potentiel, la vigne reçoit une fumure qui permet au sol de vivre avec une activité microbienne favorable à la qualité et à la personnalité de ses vins.

Le cépage rouge Merlot – majoritaire dans le secteur Saint-Emilion Pomerol – occupe plus de la moitié de la vigne du domaine, suivi de la variété Cabernet Sauvignon caractéristique des grands crus Médocs et Graves et de l’épicé cépage de Malbec. Pour réaliser le Bordeaux blanc sec, neuf hectares sont occupés par des cépages blancs comme le Sauvignon, le Sémillon et un peu de Muscadelle.

Une vigne inspirante et inspirée, confiée au maitre de chai Charles Estager qui a apporté son savoir-faire à d’autres grandes appellations, il est accompagné de l’oenologue Bruno Lacoste.
L’appellation Bordeaux Supérieur ouvre un vaste champs des possibles, conscient de son patrimoine historique, le Château Malromé s’attache à produire de grands vins avec le même soin attentif, les même choix techniques que les Grands Crus du Bordelais.

Le domaine possède quatre vins régulièrement récompensés par des prix professionnels :
Esprit de Malromé – AOC Bordeaux Supérieur
Esprit de Malromé – AOC Bordeaux Blanc
Esprit de Malromé – AOC Bordeaux Rosé
Château Malromé – AOC Bordeaux Supérieur

Une vigne inspirante et inspirée, confiée au maitre de chai Charles Estager

Le miel

NATURE & MIEL

Une allée de cyprès mène au Château Malromé qu’on découvre au creux d’un vallon ouvert sur un paysage de toscane, entouré d’essences diverses et anciennes : tilleuls, marronniers, cèdres du Liban et même palmiers. Depuis plus d’un siècle, le côté Nord est bordé d’hortensias bleus et roses complétés cette année par une nouvelle variété d’hortensias verts.
Une forêt de huit hectares permet de descendre en pente douce vers le ruisseau « Le Galouchey ».

Une telle diversité naturelle fait le bonheur des abeilles. Dix-neuf ruches ont été installées à Malromé au coeur d’une clairière paisible qui réunit les conditions optimales pour que les abeilles s’y plaisent et offrent de beaux miels.

Le soin des ruches a été confié à l’apicultrice Valérie Doussin, membre d’Apiculteurs en Aquitaine, un groupe d’apiculteurs qui prône des valeurs de savoir-faire et d’ancrage territorial. Valérie Doussin est une véritable experte du miel, elle est aussi l’une des rares productrice de gelée royale en France.

Sous la houlette de l'apicultrice Valérie naissent 3 miels liquides :

Acacia

un miel très doux au parfum subtil et à la couleur presque transparente irisée de vert. Recommandé aux jeunes enfants pour ses vertus de régulateur intestinal.

Châtaigner & trèfle

un miel doré, équilibré entre les arômes du châtaignier et la délicatesse du trèfle. Bénéfique pour la circulation, ses qualités cicatrisantes, sa richesse en oligo-éléments, il favorise également le sommeil.

Toutes fleurs

un miel qui révèle les fleurs des coteaux et sous-bois de Gironde. Sa robe également dorée devient plus dense avec le temps. Le compagnon idéal contre la toux.

Le Café Adèle

VINS & METS AU CAFÉ ADÈLE

Le Café Adèle se dessine avec des voûtes adoucissant et réchauffant le volume, reprenant les codes viticoles. C’est un lieu de détente et de dégustation, l’espace au centre des différentes fonctions. Pierre naturelle, laiton, couleurs douces et chêne viennent ponctuer le parcours du Château vers un lieu intemporel. Le Café Adèle s’ouvre sur une grande terrasse et la scène d’été. On peut y découvrir les vins du domaine, expérimenter des accords mets & vins ou thés & pâtisserie au fil de l’inspiration de Manon Negretti.

Le domaine

Mariage au château
Malromé

Malromé est un lieu de célébration de la vie et de l’amour. 
À partir du printemps 2018, le Château ouvre ses espaces de réception à tous ceux qui souhaitent offrir à leur union un cadre d’exception baigné d’histoire et d’art de vivre.

Le grand espace de réception « Salon Henri », l’espace de dégustation « Café Adèle », la terrasse, la cour et le parc du Château accueilleront les fiancés, mariés ou pacsés de mars à décembre.
Afin de s’adapter aux petites comme aux grandes cérémonies, Malromé propose plusieurs variantes permettant de louer individuellement ou globalement l’ensemble de ses espaces.

Télécharger la présentation